vendredi 24 avril 2015

PONTIFE D'AVIGNON : CLÉMENT V ( 1305 - 1314) LE PREMIER PAPE A AVIGNON ( FIRST POPE OF AVIGNON)

      Premier pape d’Avignon. 

À Pessac, Bertrand de Got en tant qu’archevêque de Bordeaux, était propriétaire d’une vigne qui depuis est devenue le Château Pape Clément. Nommé pape, il quitta Bordeaux à la fin du mois d'août 1305 pour se faire sacrer à Lyon. Il s'installe à Avignon au couvent des dominicains, au mois de mars 1309. Il demeurera ensuite à Carpentras, Caromb, Monteux et à Malaucène, près de la fontaine du Groseau, où il fit planter le premier vignoble pontifical. Il mourut à Roquemaure, le 20 avril 1314 en retournant en Aquitaine, après avoir ingurgité un plat d'émeraudes pilées dans du vin sensé le guérir....

 plus d'infos en commandant les livres sur :


http://levindespapes.blogspot.fr/2015/05/les-livres-sur-le-vin-et-les-papes.html


 


Photo : Clément V par Taddeo Gaddi, fresque du couvent des dominicains de Santa-Maria del Fiore à Florence  - licence Commons - 


Bertrand de Got, first Pope of Avignon and archbishop of Bordeaux, was the owner in Pessac, of a vine which has since become the “Château Pape Clément”. Once appointed Pope in 1305, he moved to the Dominican convent of Avignon in March 1309. He resided in Carpentras, Caromb Monteux and Malaucène, near the Fountain of Groseau where he had the first papal vineyard planted. He died in Roquemaure on April 20, 1314.

lundi 20 avril 2015

PONTIFE D'AVIGNON : JEAN XXII, LE PAPE DU VIN - THE MOST KNOWN

JEAN XXII, le pape le plus connu

Celui qui reste le plus connu et reconnu est Jean XXII (1316-1334) (Jacques Duèse) qui fut un pape à la longévité étonnante - il avait en effet été élu parce qu’on pensait sa santé fragile - et il régna 18 ans - temps qu’il consacra à remettre en état les finances de la cour pontificale,  à construire des châteaux fort à Pont de Sorgues, Châteauneuf calcernier, Bédarrides, Châteauneuf de Gadagne et Saint Laurent des arbres. Mais il est aussi connu pour avoir beaucoup développé la viticulture dans le Comtat venaissin et à Avignon. Originaire de Cahors il fit venir  ses compatriotes et planta le premier vignoble pontifical en 1320 à Châteauneuf qui devint plus tard - du pape - (285 hectares sont déjà recensés en 1344) , il agrandit ses états par l’achat de Valréas en 1317 puis récupéra les biens des Templiers ( dont Richerenches, Cairanne, Bompas) et acheta à Giraud Amic son vignoble de Séoule (aujourd’hui Sylla), sur le terroir de Saint-Saturnin-d’Apt.

La suite dans " les vins des papes d'Avignon " Jean-Pierre Saltarelli - AEFO Editions - par souscription - 10 euros franco de port avant le 30 mai 2015. 

A COMMANDER : AEFO - 18,rue du Berteuil - 84600 VALREAS 


Photo : fresque Jean XXII -  - licence Commons - 

Jacques Duèse, former bishop of Avignon, had his young wines sent from Tournon (Hermitage), Costières (Saint-Gilles, Nîmes, Beaucaire with its renowned Cante-Perdrix), Provence (Aix-en-Provence, Saint-Rémy-de-Provence, Noves), Côte du Rhône (Roquemaure, Saint-Laurent-des-Arbres), Comtat Venaissin (Carpentras), the State of Avignon (Bédarrides) and Valréas, which he bought in 1317. His older wine came from Malaucène, whose vineyard provided seven “saumées” (110-litre oak barrels) of sweet wine every year. This pope was at the origin of the Pontifical vineyards of Châteauneuf-du-Pape that he had planted by winemakers from Cahors, his hometown. In 1325, he bought his vineyard of Séoule in Giraud Amic (now called Sylla, near Apt).


mercredi 15 avril 2015

PRÉSENTATION DE L 'EXPOSITION


«  Les vins des pontifes d’Avignon »

Par pontifes nous entendons bien entendu les premiers d’entre eux les  souverains pontifes (c'est-à-dire les 7 papes et les deux anti-papes qui régnèrent à Avignon de 1309 à 1403)  mais aussi les cardinaux et évêques qui formaient la Cour pontificale. Car ce sont de 500 à 650 personnes suivant les époques qui y vivent et y travaillent  (on a dénombré en 1377 après le départ de Grégoire XI à Rome - 2.359 courtisans et 1.471 citoyens de la cour romaine – en comptant les enfants, les mères de famille et les domestiques). Tout ce monde avait le vêtement, le logement, la nourriture en sus d’un traitement. C’est dire si la consommation de vin y était importante.

Grace à cette exposition les visiteurs apprendront quels étaient les 4 usages principaux du vin au moyen-âge, comment on cultivait la vigne dans le Comtat, quels étaient les contemporains célèbres qui ont fréquenté tel ou tel pape ( d’Arnaud de Villeneuve à Catherine de Sienne en passant par Pétrarque et la reine Jeanne). Comment a-t-on fait pour  trouver assez de vin pour satisfaire cette consommation importante ?  (Elle atteignait environ deux litres et demi par jour et par personne et à titre de comparaison celle des ordres monastiques plafonnait, si l’on peut dire, à quatre-tiers de litres tandis que le populaire se contentait de trois-quarts de litre).
Les 7 papes qui se sont succédé à Avignon (et 2 les anti-papes) ont contribué chacun  à améliorer et à développer la viticulture dans leurs états et cette exposition le montrera. Car leur pouvoir n’était pas que spirituel, ils étaient de véritables monarques et les attributs de leur pouvoir seront montrés dans cette exposition (Tiare, sceaux, bulle du pape, monnaie seront exposés).

Les vignerons se servent régulièrement de cette histoire unique pour sortir des cuvées que nous présenterons en fin d’exposition mais ils n’approfondissent ou développent que rarement l’apport immense qu’ont fait les papes à la viticulture vauclusienne.

Cette exposition s’est donné comme but premier de faire connaitre, à eux mais aussi à l’ensemble des touristes qui seront présents cet été en Vaucluse, cette impulsion donnée à la viticulture du Comtat Venaissin et de l’Etat d’Avignon.  
Photo : Clément V, premier pape d'Avignon